Techniques de progression

Monter, descendre, ôter et remettre les peaux, les couteaux, porter les skis

Pour illustrer ces propos deux petites vidéos plus pédagogiques seront plus efficaces qu’un long texte...

Elles vous permettront d’appréhender les techniques de base.

Mettre et retirer les peaux, d’autres conseils en image...

D’autres conseils

  • En cas de risque avalancheux, il est judicieux de prendre des distances entre les skieurs pour ne pas prendre le risque d’être pris ensemble dans une avalanche, et de ne skier que dans une seule trace pour ne pas fragiliser la couche de neige.
  • S’il y a risque d’avalanche, il est préférable de descendre l’un après l’autre. Le point de regroupement doit être sûr, chaque skieur doit voir et être vu en permanence.
  • si vous skiez en premier en descente, lorsque vous rencontrez un obstacle ou un danger, signalez-le aux autres en vous arrêtant par exemple. C’est pour cette raison que les personnes suivantes doivent absolument toujours s’arrêter au-dessus des skieurs qui les précèdent.
  • la neige évolue et se transforme. Cela peut se produire assez rapidement, notamment sur les versants ensoleillés. Si votre itinéraire de descente est exposé au soleil (en sud), prévoyez de partir tôt.
  • les conditions nivo-météo peuvent être délicates. Il faut absolument avoir le réflexe de skier prudemment et de choisir l’itinéraire le plus sûr.
  • Il faut aussi savoir renoncer à une belle pente !

Astuce : La meilleure façon de récupérer à l’arrêt dans un passage raide consiste à planter son ski aval par le talon dans la neige jusqu’à la chaussure. Vous pouvez ainsi décontracter vos muscles tout en étant certain de ne pas repartir dans la pente de façon intempestive.

CONTRAINTES SUR LE MANTEAU NEIGEUX

  • Un skieur à la descente le surcharge beaucoup plus qu’à la montée,
  • si son niveau technique est faible ou moyen, il le surcharge également plus lors du déclenchement de ses virages,
  • si ce skieur tombe, les contraintes sont très importantes,
  • si plusieurs skieurs descendent ensemble et très proches les uns des autres, ils surchargent aussi fortement le manteau neigeux,

=> Pour toutes ces raisons, les points de regroupement, aussi fréquents qu’ils soient, ne doivent pas générer de surcharge. Ils se font en lieu sûr.

Texte et photo extraits du livre "le ski de randonnée paru chez Glénat, de Patrice Vargel.